Projet AP3C

Le projet de Recherche et Développement « AP3C » (Adaptation des pratiques culturales au changement climatique  – 2015-2019)* a pour ambition d’obtenir des informations localisées permettant une analyse fine des impacts du changement climatique sur le territoire, en vue d’adapter les systèmes de production du Massif Central et de sensibiliser l’ensemble des acteurs.

Ce projet est animé par le SIDAM et s’appuie sur le partenariat de 11 Chambres départementales d’agriculture (Allier, Aveyron, Cantal, Corrèze, Creuse, Haute-Loire, Haute-Vienne, Loire, Lot, Lozère et Puy-de-Dôme) et de l’Institut de l’Élevage.

  • Des résultats climatiques issus d’une méthodologie spécifique

A travers une méthodologie spécifique, détaillée sur la page web du projet AP3C, les partenaires du projet AP3C ont construit leurs propres projections climatiques pour la zone du Massif Central. L’un des résultats du projet présente L’évolution climatique en cours sur le Massif Central à l’horizon 2050.

Ces projections climatiques ont été appliquées sur une centaine de stations météorologiques mobilisées dans AP3C, sur 11 départements, et sont présentées sous la forme de résumés climatiques.
Un extrait (station de Marcenat, dans le Cantal) est disponible ici : Extrait de résumé climatique – Station de Marcenat.
Pour vous procurer les extraits climatiques sur une autre zone géographique, vous pouvez contacter Marie Tissot, agronome coordinatrice du projet AP3C (marie.tissot.sidam@aura.chambagri.fr).

  • Des adaptations proposées à l’échelle parcellaire et à l’échelle du système d’exploitation

Le projet AP3C avait également pour objectif de proposer des adaptations des pratiques à l’échelle parcellaire. Des Indicateurs AgroClimatiques (IAC) sont mobilisés pour traduire l’information climatique en une information agronomique. A ce jour, 12 IAC s’appuyant sur les données thermiques ont été définis et projetés à l’horizon 2050 :

      • 2 indicateurs généralistes : date de dernière gelée du printemps et date de première gelée d’automne ;
      • 5 indicateurs relatifs à la pousse de l’herbe : date de redémarrage de la végétation, date de mise à l’herbe, dates de fauches précoces, date de première fauche, dates de foins tardifs ;
      • 2 indicateurs pour les céréales : nombre de jours de gel de printemps au stade « épi 1 cm », intensité de l’échaudage ;
      • 2 indicateurs pour le maïs : intensité de l’échaudage, date de gel en fin de cycle avant maturité physiologique ;
      • 1 indicateur pour la vigne : indice héliothermique de Huglin.

Ces projections des indicateurs agroclimatiques ont été réalisées sur les stations météorologiques mobilisées dans le projet, sur 11 départements, et sont présentées sous la forme de résumés agronomiques.
Un extrait est disponible ici : Extrait de résumés agronomiques – Exemples des stations de Vichy et Marcenat.
Pour vous procurer les extraits agronomiques sur une autre zone géographique, vous pouvez contacter Marie Tissot, agronome coordinatrice du projet AP3C (marie.tissot.sidam@aura.chambagri.fr).

*Ce projet est financé dans le cadre de la Convention Interrégionale du Massif Central par le Ministère de l’Agriculture, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la région Nouvelle-Aquitaine.

Contact :

Pôle Agriculture Biologique Massif Central

VetAgro Sup
Campus agronomique de Clermont-Ferrand
89 avenue de l’Europe- BP 35
 63 370 Lempdes

Tél : 04.73.98.69.56